Mieux nous connaître

La Financière de l'Echiquier

Créée en 1991, La Financière de l'Echiquier est une des principales sociétés de gestion de portefeuille indépendantes en France. Elle appartient à 100 % à ses dirigeants et à ses salariés. La Financière de l’Echiquier gère une gamme restreinte de fonds communs de placements investis sur les principaux marchés d’actions,

d’obligations d’entreprises et d’obligations convertibles, pour le compte d’investisseurs privés et institutionnels. La méthode de gestion de La Financière de l’Echiquier est fondée sur la connaissance approfondie des entreprises qui lui permet de s’affranchir des humeurs des marchés financiers.

Quels sont les ingrédients du succès de La Financière de l'Echiquier ?

Chiffres clés
au 30/12/2016

1991
Création
103
Equipe
4800
Clients particuliers
19
Nombre d'OPCVM gérés
7,6milliards d'euros
Encours gérés
3000
Partenaires allocataires d'actifs

Répartition des encours par type de clients

Partenaires et distribution

54 %

Institutionnels

31 %

Particuliers

15 %

Répartition des encours par type de fonds

Fonds actions

66,9 %

Fonds diversifiés

28,3 %

Fonds obligataires

4,8 %

Des valeurs à partager

« Nos valeurs sont – la simplicité dans l'expression, dans le jargon et dans l'accessibilité de ce que l'on fait – et la créativité, qui reste la clé de l'entrepreneuriat »

Didier Le Menestrel
président-fondateur

La Financière de l'Echiquier s'engage à partager ces valeurs avec ceux qui leur font confiance. Ce que vous pouvez concrètement attendre de nous :

Le partage de la valeur ajoutée

C'est sur l'attention portée à la "valeur des choses" que nos gérants bâtissent la performance de leurs fonds depuis 25 ans. Ils créent ainsi la valeur ajoutée que nous partageons année après année.

Le partage des intérêts

La Financière de l'Echiquier est une structure entrepreneuriale, détenue à 100% par ses fondateurs et ses salariés. Il en découle un fort alignement d'intérêts entre les clients et les collaborateurs, qui sont tous responsables.

Le partage du savoir faire

La communication régulière et détaillée de l’information est assurée en toute transparence. Par ailleurs, plus de quatre-vingt événements annuels sont autant d’occasions de partager de manière pédagogique avec nos partenaires et clients privés les expertises développées en interne.

Le partage avec notre communauté

Entreprise responsable dont l’action s’inscrit au cœur de la cité, La Financière de l’Echiquier s’implique dans l’économie sociale et solidaire. La Fondation Financière de l’Echiquier est soutenue par deux dispositifs innovants : le partage des frais de gestion de deux fonds, et le partage du temps de travail des collaborateurs.

Notre histoire

  1. Il était une fois…

    1991

    C’est au 11, rue Richepance (devenue depuis rue du Chevalier-de-Saint-Georges), dans le 8e arrondissement de Paris, que Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier créent La Financière de l’Echiquier. Cette fin d’année voit également la naissance du fonds Echiquier Agressor, un fonds « carte blanche » qui devient très vite le produit phare de la maison.

  2. Ça bouge !

    1995

    En quatre ans, la jeune société déménage trois fois, d’abord au 1, rue du Faubourg Saint-Honoré, puis deux fois place Vendôme, au 8 puis au 7. D’autres fonds voient le jour, en particulier le premier fonds diversifié de la société : Echiquier Patrimoine.

  3. Croissance externe : acte I

    1997

    La Financière de l’Echiquier procède à sa première acquisition avec l’absorption de France Finance IV.

  4. Croissance externe : acte II

    2001

    Quatre ans après France Finance IV, La Financière de l’Echiquier continue de se développer en acquérant EBPF.

  5. Si près, si loin

    2002

    Tandis que la société change de nouveaux de murs – cette fois au 17, avenue George V –, la société élargit son spectre d’investissement à toute l’Europe. Les gérants procèdent à des visites systématiques des entreprises hors de France.

  6. Cap sur l’Europe

    2004

    La Financière de l’Echiquier affirme son nouveau prisme européen avec la création du fonds Echiquier Agenor (moyennes capitalisations européennes) et l’ouverture de la distribution aux investisseurs étrangers via la SICAV luxembourgeoise.

  7. Fondation d’une Fondation

    2005

    La Fondation Financière de l’Echiquier voit le jour et concentre son action sur le soutien à des projets sur les thèmes de l’éducation et de la grande exclusion. En 10 ans, 4,5 millions d’euros seront distribués et près de 140 projets seront soutenus. Sans oublier l’engagement des collaborateurs de La Financière de l’Echiquier, qui participent régulièrement à des actions de bénévolat social. 2005 voit également naître Echiquier Major, un fonds de grandes valeurs de croissance européennes. Et l’affirmation de la distribution hors d’Europe (en Belgique et en Italie).

  8. Nomadisme et sédentarisation

    2006

    La société se fixe au 53, avenue d’Iéna à Paris – une adresse qu’elle occupe encore aujourd’hui. Dans le même temps, le développement européen se poursuit avec la distribution auprès des investisseurs espagnols, néerlandais et allemands. Côté produits, La Financière de l’Echiquier crée son premier fonds d’obligations convertibles, Echiquier Convertibles Europe.

  9. L’apport de l’ISR

    2007

    Deux événements de première importance à la gestion : l’apport de l’ISR, qui devient une composante du processus d’investissement avec une approche focalisée sur la gouvernance, et la création du premier fonds 100% obligataire de la société, Echiquier Oblig.

  10. Une nouvelle corde à l’arc

    2008

    2008 voit la naissance d’Echiquier ARTY, un nouveau fonds diversifié « tout terrain », à mi-chemin entre les fonds prudents et les fonds actions, qui connaît un grand succès auprès de tous les segments de clientèle.

  11. Adieu l’Europe, bonjour le monde !

    2010

    La gestion s’enrichit d’un nouveau produit sans frontières : Echiquier Global. Ses gérants parcourent le monde à la rencontre des dirigeants au travers d’un nouveau concept d’itinérance structurée : le bureau nomade.

  12. Un pied dans la Botte

    2013

    Après le temps de la distribution vient le temps de l’installation : La Financière de l’Echiquier ouvre un bureau à Milan pour affirmer davantage son engagement auprès de ses clients italiens. 2013 voit également La Financière de l’Echiquier acquérir Acropole AM, une société de gestion spécialisée dans les obligations convertibles. Une opération qui lui permet de renforcer sa présence auprès des clients institutionnels. Trois nouveaux fonds voient le jour : Echiquier Entrepreneurs, un fonds de petites capitalisations européennes, Echiquier Global Convertibles, qui réplique l’approche de son grand frère européen à un univers global, et Echiquier QME Global, un fonds diversifié géré de façon systématique – ce fonds, dont l’identité détonne dans l’univers de l’Echiquier, restera incubé durant 3 ans avant d’être révélé aux investisseurs.

  13. Passage outre-Rhin

    2014

    Dans la droite ligne de son installation en Italie, La Financière de l’Echiquier poursuit sa stratégie de développement européen en ouvrant un bureau à Francfort. Naissance d’Echiquier Dividende.

  14. Toujours plus de solutions sur-mesure

    2015

    La Financière de l’Echiquier continue de diversifier son offre de solutions d’investissement pour tout profil d’investisseur : création d’un fonds d’allocation d’actifs global, Echiquier Global Allocation, révélation des stratégies systématiques et création d’un fonds diversifié systématique sous format UCITS (Echiquier QME) ou création d’une solution d’investissement en actions limitant le risque de volatilité, Echiquier Low Vol.

  15. Par-delà les Alpes…

    2016

    L’ouverture d’un bureau en Suisse marque la poursuite du développement de la société à l’international.