Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /var/www/html/www/wp-content/plugins/sitepress-multilingual-cms/inc/language-switcher.php:1049) in /var/www/html/www/wp-content/themes/twentyfourteen/class/LFDE/GlobalVar.php on line 20
<< Retour aux actualités

Le point sur Echiquier Major

Voici plus de 11 ans que vous faites confiance à Echiquier Major, 11 années au cours desquelles votre fonds n’a jamais dévié de sa stratégie initiale : la recherche des leaders européens forts d’une croissance soutenable et d’une meilleure gouvernance. Depuis sa création, Echiquier Major affiche une performance de +100% (+42% pour son indice de référence, le MSCI Europe NR) et ses encours s’établissent aujourd’hui à près de 1 100 millions d’euros. Labellisé ISR depuis 5 ans, il a récemment obtenu le label ISR d’Etat pour une durée de 3 ans, affirmant ainsi la part structurelle de l’analyse extra-financière dans le processus de gestion du fonds.

En 2016, Echiquier Major enregistre une performance de -8,0% contre -3,6% pour son indice de référence. Malgré cette période de sous-performance, nous restons fidèles à notre méthodologie et continuons de sélectionner nos dossiers avec la discipline qui a permis le succès du fonds sur le long terme.

Les opérations
Conjoncturelles

En 2016, trois événements externes majeurs orientent nos décisions d’investissement vers des titres moins sensibles à la macroéconomie. L’après-Brexit nous a ainsi conduits à diminuer notre exposition aux valeurs britanniques (CAPITA, PRUDENTIAL, JOHNSON MATTHEY, entre autres) au profit de valeurs à la croissance plus visible (NESTLE, AMADEUS ou LVMH). De l’autre côté de l’Atlantique, l’élection américaine à venir pèse sur le secteur de la santé : le débat sur le prix des traitements met l’ensemble du secteur sous pression. Convaincus du fort potentiel d’appréciation des leaders de ce secteur clé d’Echiquier Major, nous avons souhaité tirer parti de cette volatilité en augmentant notre exposition : la santé représente désormais 22% du fonds contre 15% en début d’année après les achats de FRESENIUS, ASTRAZENECA ou SARTORIUS. Enfin, dans un contexte de remontée progressive des taux aux Etats-Unis, nous avons réduit notre exposition au secteur automobile en nous concentrant sur MICHELIN qui bénéficie d’une bonne dynamique pour 2017.

Notre exposition aux banques reste nulle : ces dernières ne remplissent aucun de nos critères de sélection (croissance, leadership et ISR).

Fondamentales

Dans une rotation sectorielle peu favorable à notre style de gestion, nous sommes restés disciplinés et avons poursuivi notre travail de sélection selon 3 axes – évaluation financière, notation ISR et évaluation des managers. Les récentes rencontres des dirigeants de GRIFOLS, FRESENIUS ou AMADEUS ont été structurantes à cet égard. Dans le même esprit, nous avons décidé de solder GEMALTO et BRENNTAG. GEMALTO a vu son management changer et a laissé passer la très attendue acquisition de MORPHO (vendu par le groupe SAFRAN à son concurrent direct OBERTHUR). Quant à BRENNTAG, leader mondial de la distribution de produits chimiques, il ne montre plus le dynamisme qui a fait son succès historique et a vu sa croissance ralentir en-dessous de nos attentes.

Dans ce contexte, nous préférons confier nos capitaux à DASSAULT SYSTEMES qui démontre trimestre après trimestre la pertinence de ses logiciels pour les industriels. Alors que la transition de l’ancienne à la nouvelle génération des produits DASSAULT prend plus de temps que prévu, nous sommes convaincus de leur efficacité. Nous  faisons confiance au management pour traverser cette période avec succès.

Enfin, nous avons récemment ré-initié une ligne en PUBLICIS : nous étions sortis du groupe français de publicité dans une période de flottement après la fusion manquée avec Omnicom et la perte de clients majeurs. Nous pensons que le management est de nouveau à la manœuvre sur son cœur de métier et nous guettons le retour du groupe à son rythme de croisière historique.

Stratégie d’investissement

Sur la base d’un strict processus de sélection et de rencontres régulières avec les dirigeants, nous concentrons nos investissements sur des entreprises combinant une meilleure gouvernance, de fortes perspectives de croissance et une position de leadership assurant une rentabilité forte et soutenable. Les titres que nous sélectionnons doivent être capables de gagner des parts de marché à travers les cycles économiques. La structure du portefeuille reste concentrée sur près de 40 valeurs dont les 10 premieres pondérations contribuent à hauteur de 40%. Nous sommes convaincus que l’application de notre méthodologie d’investissement continuera à créer de la valeur sur le long terme.