<< Retour aux actualités

Le point sur Echiquier Global

Fonds de sélection de titres investissant sur des leaders mondiaux en croissance, Echiquier Global, lancé en 2011, est la transposition du stock-picking reconnu de La Financière de l’Echiquier à un univers d’investissement global.

Bien que l’on associe généralement l’été au calme et au repos, il n’en fut rien pour Echiquier Global qui affiche un rendement de 6,4% contre 6,6%(1) pour son indice de référence(2). Sur les 12 derniers mois, le fonds a délivré une performance de 12,5% (10,8% pour son indice). Sur trois ans, son rendement atteint 44,4%, surperformant son indice (41,9%). Les résultats des entreprises présentes dans le fonds ont été le principal moteur de ces performances positives. Leur progression fut excellente au cours du dernier trimestre, puisqu’une seule n’a pas tenu les attentes quand 14 les dépassaient. Mieux encore : 8 sociétés ont revu leurs perspectives à la hausse, démontrant la capacité de ces leaders mondiaux à générer des revenus y compris dans un contexte où l’ensemble des acteurs de l’économie mondiale luttent pour retrouver la croissance.

Au cours de cette première partie d’année, le principal moteur des marchés mondiaux aura été l’action des banques centrales pour relancer une croissance atone. Mais c’est justement quand la croissance se fait rare que les entreprises capables de créer leur propre marché sont les plus prisées ;  c’est très précisément ce que nous recherchons pour votre fonds.

Les opérations conjoncturelles

Nos investissements se répartissent en quatre catégories de croissance distinctes.

La principale, « Global Growth », est constituée d’entreprises en forte croissance et dont la domination est mondiale, à l’instar de FACEBOOK. Le groupe, dont le chiffre d’affaires est en progression de 59% au deuxième trimestre, réalise moins de la moitié de ses ventes dans son pays d’origine, les Etats-Unis. Il reste la principale position du fonds.

La catégorie « Blue Chip Growth » comprend des sociétés dont la croissance est moins substantielle mais dont la franchise est mondialement établie et la pérennité plus évidente. Les pondérations les plus importantes de cette poche d’investissement sont LVMH, leader du luxe, et NOVO NORDISK, leader du traitement du diabète.

Les leaders régionaux en croissance constituent une catégorie à part entière. FALABELLA, distributeur chilien, et TENCENT, la version chinoise de FACEBOOK, sont les plus grosses pondérations de cette poche.

La dernière catégorie, enfin, se compose des leaders cycliques – une classe d’actifs traditionnellement sous-pondérée dans le fonds. Nous avons récemment ajouté DEERE, leader en équipement agricole, et EOG RESOURCES, le plus important producteur américain de pétrole de schiste.

Fondamentales

STARBUCKS, la troisième position du fonds, mise à la fois sur l’accroissement de la richesse dans les pays émergents et l’utilisation grandissante du mobile pour augmenter ses revenus. Le groupe ouvre en moyenne plus de cinq boutiques par jour dans le monde, dont deux sur le seul territoire chinois. Aux Etats-Unis, il possède une avance technologique notable : 5% du chiffre d’affaires ont été réalisés par le biais de son application mobile « Mobile Order and Pay », qui permet de réduire les temps d’attente et d’augmenter la productivité des points de vente.

La santé reste un secteur majeur pour Echiquier Global. A nos investissements dans CELGENE et NOVO NORDISK s’ajoute une nouvelle participation dans SHIRE, leader dans les traitements des maladies rares. Les revenus enregistrés dans cette catégorie sur les cinq dernières années ont presque doublé et nous ne prévoyons pour le moment aucun ralentissement.

Stratégie d’investissement

Echiquier Global est un fonds très concentré, aujourd’hui autour d’une trentaine de titres. Les cinq premières positions du portefeuille représentent 28% des actifs gérés. Ces derniers mois, nous avons réduit notre exposition sur la grande consommation et réinvesti sur les gagnants d’Internet : FACEBOOK, AMAZON et TENCENT.

Encore et toujours, nous restons disciplinés dans notre approche et sélectionnons les titres que nous pensons être des gagnants structurels : la rotation du fonds est donc faible et n’a pas vocation à s’accroître dans le contexte actuel.

(1)  Du 24 juin au 26 août 2016 ; (2) MSCI AC World Net Return