<< Retour aux actualités

La maison du futur sera t'elle une maison à énergie positive ?

Depuis plus de sept ans, l’équipe ISR de Financière de l’Echiquier rencontre les sociétés de vos fonds actions européennes afin d’aborder, avec elles, leurs principaux enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Cette approche extra-financière est notamment adoptée par le fonds Echiquier Excelsior dédié aux petites capitalisations. Ce fonds, dont la moitié des frais de gestion est reversée à la Fondation Financière de l’Echiquier, détient des positions dans plusieurs sociétés s’inscrivant dans une démarche de développement durable.

Ainsi, notre dernière rencontre avec Patrick Vandromme, Président Directeur Général de MAISONS FRANCE CONFORT, a été l’occasion d’aborder les défis réglementaires et environnementaux que le groupe doit relever à l’horizon 2020. Au-delà de sa contribution actuelle à la rénovation thermique des bâtiments et à la construction de maisons basse consommation (exigée par la nouvelle loi sur la régulation thermique de 2012), le premier constructeur de maisons individuelles en France considère la lutte contre le changement climatique comme un axe de développement majeur. Pour ce faire, le groupe s’est allié à l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, et d’autres instituts de renom, pour développer des prototypes de maisons à énergie positive. L’objectif est de revaloriser la maison individuelle, parfois critiquée sur le plan environnemental. Le groupe parie sur le durcissement des réglementations et l’augmentation de la demande pour ce type de logements d’ici 2020. MAISONS FRANCE CONFORT est convaincu qu’investir aujourd’hui lui permettra de gagner des parts de marché demain et, comme eux, nous pensons que les maisons individuelles à basse consommation et à énergie positive ont un bel avenir !